Prédiction concernant un tremblement de terre

Source : divination par Shao Weihua (traduit du chinois en anglais par H. Mesker, traduit en français par Nathalie Mourier)


Année :  chen Mois :  wei

Jour  xu


Tout le monde se demande si Xi’an sera touché par des tremblements de terre, je tire donc un hexagramme et j’obtiens l’hexagramme 1 - Le ciel qui mute en hexagramme 36 - L'obscurcissement de la lumière.


[singlepic id=3 float=center]


 Comment savoir s’il y aura un tremblement de terre 

  • L’hexagramme 24 appartient au palais de  kun,  zhen est en bas et  kun en haut.  kun est terre,  zhen est le tonnerre, il comporte par ailleurs un trait mutant, il ne fait donc aucun doute qu’il y aura un tremblement de terre. Voilà le premier indice.
  • Ensuite, bien que les traits Serpent et Officier soient stables ce qui signifie en principe qu’il n’y a pas de risque de tremblement de terre, le troisième trait chen mute et c’est le Tai Sui  (année  chen). Quand un yao porte la branche de l’année, il est favorable s’il est stable et il est défavorable s’il mute car le mouvement correspond à la détresse causée par le tremblement (de terre).


Localisation du tremblement de terre

Le trigramme  kun est le ti (sujet), le trigramme  zhen est le yong (objet). Le bois contrôle la terre, (en d’autres termes) le yonggua contrôle le tigua. Kun est le sud-ouest, le séisme aura donc lieu au sud-ouest de Xi’an.


Magnitude du séisme

L’hexagramme est du même élément que le jour et le mois, il est prospère, il doit donc s’agir d’une magnitude importante.

Le zhugua (l’hexagramme d’origine) et le biangua (l’hexagramme résultant] correspondent à 23, mais un séisme ne peut pas avoir une magnitude 23

Kun prend la valeur 8, zhen la valeur 4, li la valeur 3. Les deux hexagrammes réunissent deux trigrammes kun, un trigramme zhen et un trigramme li, le total de ces quatre trigrammes est donc égal 23.

Kun correspond à 8, donc l’amplitude du séisme sera de 8.

Heure à laquelle le tremblement de terre aura lieu

 chen est la branche de l’année, le yao mute et clashe le jour  xu,  xu est la branche du neuvième mois. Le séisme aura donc lieu en 1988, pendant le neuvième mois lunaire. J’ai noté les dates suivantes : jour 5, 6, 17, 18, 23, 28 ou 29.


 Ce qui s’est passé

Les 7 et 8 novembre 1988, soit les vingt-huitième et vingt-neuvième jours du neuvième mois lunaire la province du Yunnan a été touchée par un tremblement de terre d’une magnitude supérieure à 7. Le vingt-huitième jour du neuvième mois, à l’heure  wei (13h00 à 15h00), on passe au dixième mois. Le séisme a commencé à l’heure  chen (7h00 à 9h00) avant le dixième mois : le  neuvième mois  xu clashe avec chen. Quand on étudie les 28ème et 29ème jours, cela correspond au fait que  chen « résonne » avec les jours  yin et  mao, ce qui rend le bois prospère (il s’agit de deux branches bois).


Extrait de la presse :

Magnitude 7.3. Trois secousses à 9 secondes d’intervalle. 730 morts, 3900 blessés, 267 000 sans abri, 29 réservoirs gravement endommagés et 67% des bâtiments publics détruits dans la zone de Lancang-Menglian (Chine). 3.2 millions de Chinois ont été touchés par le séisme. Plusieurs autoroutes ont été coupées ou recouvertes de coulées de boue et des dommages se sont produits dans la région du sud-ouest du Yunnan qui a été particulièrement touchée et qui a connu plusieurs répliques. On constate des dommages dans la région de Chiang Rai en Thaïlande. Le séisme a également été perçu à Lashio en Birmanie et à Bangkokg en Thaïlande.